Vampire Waltz

France, XVème siècle. L’ordre de la Flamme Eternelle mène une guerre feutrée contre les vampires. La victoire appartiendra à ceux qui survivront à la Nuit...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un mot sur les Vampires

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Pèlerin Noir
Admin
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/02/2018

MessageSujet: Un mot sur les Vampires   Mer 28 Fév - 15:49

Un mot sur les Vampires


-Que sont-ils ? : Ni totalement mort, ni vraiment vivant, les vampires représentent un étrange paradoxe, aussi bien de par leur nature que par ce qu’ils représentent aux yeux des hommes. Les humains ont toujours rêvé d’immortalité, de ressortir victorieux face à la mort, or  -dans les consciences- les vampires suscitent davantage le dégoût que l’envie. Ils ont la peau froide, ne ressentent ni la chaleur, ni le froid et n’éprouvent pas le besoin de manger, ce qui fait qu’on ne les voit jamais se nourrir. Ils font semblant, de façon à tromper les humains, un art dans lequel certains sont passés maîtres.

-Histoire : Il est compliqué de retracer avec certitude leurs origines, mais certains les font remonter à l’Egypte Ancienne. D'autres, comme l'ordre de la Flamme Eternelle, pensent qu'ils seraient les descendants de Cain, le premier meurtrier de l'humanité selon la Bible. Ils ont développé la théorie que Cain aurait été maudit par Dieu, suite à son crime, devenant une créature de la Nuit.
On sait en revanche que les Anciens, les premiers vampires et les plus puissants d'entre eux, auraient régné durant l’Antiquité. Tous les vampires leur devaient obéissance, jusqu’à ce qu’ils se livrent à des luttes intestines qui les opposèrent les uns aux autres. Après s’être entre-tués, ils n’en restaient plus qu’une poignée seulement. Lassés de ces conflits, ils se dispersèrent dans les différents royaumes.
Au XIVème siècle, certains d’entre eux firent leur réapparition. Parmi eux, Narsès, Jezekel et Lucrèce.
Narsès décida qu’il était temps de rassembler les vampires égarés pour fonder leur propre société monarchique. Il créa la Loge des Vampires et la confia à son bras-droit, Justinia. Peu à peu, les vampires commencèrent à se mêler des affaires des humains, ce contre quoi s'insurgea Jezekel. Il vit le danger dans les manœuvres politiques de la Loge et craignit que les nombreux débordements auxquels se livraient ses membres ne conduisent à révéler leur existence à l'humanité.

Jezekel se retira en province, dans le Duché de Bretagne. Lorsque vint la peste noire en Europe, entre 1347 et 1352, les humains se mirent à chercher des responsables à l'épidémie. La situation pour les vampires devint critique et Jezekel prit le parti d'en recueillir un certain nombre, dans le but de construire un havre de paix destiné à les protéger des croyances humaines. Il imposa à ces derniers de renoncer à attaquer les humains, ce qui lui valut d’être surnommé par Justinia « Jezekel le Traître ». Ce différent d'opinion marqua le début d'un conflit houleux entre membres de la Loge et Parias.  

Lucrèce, quant à elle, refusa de prendre parti. On ignore à ce jour où elle se trouve, mais il semblerait qu’elle n’ait pas quitté le royaume de France.  

-Apparence:
- Leur peau ne supporte pas l'exposition au soleil. De ce fait, ils arborent un teint très pâle, qui peut être un signe distinctif quoiqu’insuffisant à les incriminer.

-Leurs yeux ne sont pas soumis aux changements de lumière.

-Ils présentent une forme on ne peut plus humaine et une autre plus bestiale qui voit leurs crocs pointus s’allonger et leurs ongles se changer en griffes acérées. Leurs veines ressortent alors sur leur peau blafarde, presque translucide. Ils maîtrisent plus ou moins bien cette transformation. Parfois, la colère peut laisser apparaitre l’un de ces éléments à la vue de tous, d’où l’importance du long apprentissage requis pour se contrôler. 
Les jeunes vampires -ceux qui ont été transformés récemment- ont plus de difficultés à prévenir ces pertes de contrôle.

Il est très difficile de différencier un vampire d’un humain. Seuls certains chasseurs ont acquis assez d’expérience et possèdent une capacité d’observation suffisante pour déceler leur véritable nature, ce qui donne lieu à bon nombres de cas d’injustice où des innocents périssent sur un bûcher.

-Leurs capacités :
-Ils se régénèrent plus vite que les humains.
-Ils se déplacent à une telle vitesse qu’aux yeux des hommes ils semblent parfois se téléporter. Les chasseurs sont cependant entraînés à suivre leurs mouvements.
-Leur force est supérieure, parfois colossale pour les plus vieux d’entre eux.
-Ils sont bien évidemment immortels, dans le sens où le temps ne les affecte pas.
-Les vampires ne sont pas nécessairement beaux, mais ils possèdent une aura qui fascine les humains. Les Anciens sont capables de paralyser certains humains –voire même leurs pairs- par le regard.  

-Reproduction : Les vampires ont tous été humains dans un passé proche ou lointain. Seuls les Anciens sont des vampires originels. A la différence des humains, ils ne se reproduisent pas et n'ont pas besoin de perpétuer la race puisqu'ils sont immortels. Cependant, ils peuvent transformer un humain en vampire. Certaines "familles" de vampires sont donc composées de membres qui se sont choisis et ne sont pas liés par le sang.

-Transformation : Elle est terriblement douloureuse et passe inéluctablement par la mort de l'humain, une fois qu'il a été mordu. Cependant, il arrive souvent que la victime ne se relève jamais. Il faut beaucoup de résistance pour supporter la phase de transformation. Les chasseurs de vampires et les serviteurs de la Flamme Eternelle ont pour habitude de trancher la tête ou brûler le corps des cadavres d'humains mordus, afin d'éviter qu'ils ne reviennent sous forme de vampire.

-La soif de sang : Le sang n’est pas une nécessité pour survivre et certains y ont même renoncé. Cependant, le fluide vital accroit leur force.
La soif se fait ressentir violemment lors des nuits de pleine lune.
Il faut savoir que lorsqu’un vampire absorbe le sang d’un humain, il retrouve une part d’humanité perdue et les sensations qui l’accompagnent. Celle-ci finit cependant par s’estomper, poussant certains à s’enivrer de façon à réitérer l’expérience encore et encore.

-Leurs faiblesses :
-Les vampires sont sensibles à l’argent, seul métal capable d’en venir à bout. Mais attention, les blesser ne suffit pas ; l’argent rend simplement leur capacité de régénération plus complexe.
-Pour les tuer, il faut leur transpercer le cœur ou leur trancher la tête.
-Le feu se révèle également très efficace, raison pour laquelle l’ordre de la Flamme Eternelle y eut très vite recours.
Note importante : Les Anciens, en revanche, se reconnaissent par leur immunité au feu. Les Anciens ne sont pas jouables. Ils sont très peu nombreux à ce jour et certains figureront parmi les PNJ.
-Ils craignent les rayons du soleil. Sortir le jour est extrêmement douloureux pour eux ; leur peau les brûle. Ils peuvent mourir des suites d’une exposition prolongée au soleil. La Flamme Eternelle a parfois recours à ce moyen, enchaînant leurs proies à des poteaux, grâce à des chaînes en argent, et les laissant ainsi durant des jours.

-Vampires et animaux : il faut souligner que les animaux ont tendance à fuir les vampires. Les plus intimidables s’enfuient à leur approche et les plus téméraires grognent sur leur passage. Seuls les chats et certaines espèces nocturnes comme les chauves-souris ou les hiboux et les chouettes échappent à cette règle.
Concernant les voyages à cheval, il sera très difficile pour un vampire de trouver une monture qui l’accepte.

Codage by CCCrush
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-waltz.forumactif.com
 
Un mot sur les Vampires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ZEN] MonoB Vampires Aggro
» [WhB][3000][am] Rois des Tombes vs Comtes Vampires
» [MBS] Vampires B-r
» Rapport de bataille Elfes sylvains / Comtes vampires
» comtes vampires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Waltz :: Salle des Archives :: Codex-
Sauter vers: